Choix des essences pour une forêt

Forêt mixte exposée au changement climatique. Mont Ventoux.

Forêt mixte exposée au changement climatique. Mont Ventoux. (C) INRA

Contexte

Le gestionnaire forestier lance un projet de plantation ou de régénération naturelle sur une forêt comportant plusieurs stations : différences d’altitude ou d’exposition, nature ou épaisseur de sol variables, niveau d’engorgement hétérogène. Dans le cas d’une station homogène la prestation “Choix des essences sur une station” suffit.

Pour minimiser le risque de perte dans les premières décennies de croissance le gestionnaire veut choisir des essences compatibles avec le stress climatique actuel et futur sur toutes les stations de la forêt.

Plus sur le risque climatique.

Prestation de FORESTYS

En tout point de la forêt FORESTYS évalue le stress auquel sont exposées les différentes essences par la fréquence pédoclimatique actuelle et future.
La fréquence pédoclimatique est la fréquence à laquelle une essence est représentée dans la base des observations de l’IFN, sur un sol et pour un climat donnés. FORESTYS l’évaluée selon la méthode du laboratoire SILVA (AgroParisTech, INRA, Université de Lorraine). Elle nécessite la cartographie des caractéristiques du sol sur site : la RUM (réserve utile en eau maximale) et la flore spontanée.

En plus de cette approche prospective, l’étude tient compte des références usuelles (guide régional des stations, autécologie des essences).

Bénéfices

Le gestionnaire peut continuer à raisonner par station forestière tout en intégrant l’effet du changement climatique. L’approche repose sur des observations et des connaissances forestières préexistantes, analysées au regard de prévisions climatiques qui font consensus.

Les outils guident la réflexion et les choix d’essences selon plusieurs perspectives :

  • la distribution spatiale des stations futures,
  • la hiérarchie des essences sur une station donnée, au regard des stress climatiques présents et futurs et des références usuelles,
  • la distribution spatiale du stress climatique pour les essences pressenties.

Liste des rendus (exemples ci-après)

  • La carte des stations pédoclimatiques futures décrit les stations forestières en tenant compte du climat prévu milieu du XXIe siècle . Une station pédoclimatique se caractérise par les essences ayant les localement les plus fortes  fréquences pédoclimatiques.
    Les contours des stations pédoclimatiques diffèrent de ceux des stations définies par un catalogues de stations. De même, la liste des essences à forte potentialité diffère entre les deux approches.
  • Deux cartes des stations actuelles décrivent le point de départ :
    • la carte des stations pédoclimatiques actuelles (climat du début du XXIe siècle),
    • la carte des stations selon le guide régional en vigueur.
  • Une étude “Choix des essences pour une station” avec un stressogramme (cf. la page dédiée) est établie pour chaque station pédoclimatique. Elle analyse les fréquences pédoclimatiques pour les différentes essences et prend en compte la bibliographie disponible (guide régional des stations, autécologie des essences).
  • Enfin les cartes de fréquence pédoclimatique par essence décrivent le cas de chaque essence pressentie pour la plantation ou la régénération (32 essences sont disponibles).

 

Exemple de cartes des stations pédoclimatiques

Carte des stations pédoclimatiques au milieu du XXIe siècle. FORESTYSLe cas présenté est un vallon des Vosges du Nord. Une tourbière occupe le centre de la carte. Elle est environnée de limons d’altération du grès vosgien qui montent vers des zones rocheuses au nord et au sud-est.

La nomenclature des stations pédoclimatiques est la liste des essences de plus forte FPC sur cette station en ordre décroissant, désignées par les initiales des noms latins.
Par exemple la station “casa quil qupu” concerne les points sur lesquels les plus fortes FPC sont : Châtaignier > Chêne vert > Chêne pubescent.

Sur ce site les essences à forte FPC dans la situation attendue en 2055 sont soit :

  • déjà bien présentes (chêne sessile, aulne glutineux, saule cendré),
  • présentes de façon très ponctuelle (châtaignier, chêne pédonculé),
  • absentes (chêne vert, chêne pubescent).

Par contre les autres essences présentes actuellement sur le site auront en 2055 des FPC plus faibles (hêtre, pin sylvestre, bouleaux) voire très faibles (épicéa, sapin pectiné), donc subiront un stress important.

 

Stations selon le guide régional pour ce site

Carte des stations forestièresLégende des stations forestières

Les contours des stations diffèrent entre les deux cartes, car :

  • les stations pédoclimatiques  dépendent du climat futur et de la mesure de la réserve en eau et de la chimie du sol,
  • les stations forestières selon le guide régional découlent de l’observation des essences forestières, de la flore et du profil pédologique. Les observations de terrain ne correspondent pas toujours exactement à l’un des types décrits dans le guide.

Les recommandations du guide correspondent dans l’ensemble aux peuplements actuels du site. Le guide propose également d’autres essences principales ou d’accompagnement sur ces stations :

  • sapin douglas, mélèze d’Europe, chêne rouge : leur FPC n’est pas calculable, l’analyse pour ces essences doit s’appuyer sur l’autécologie et sur d’autres retours d’expérience.
  • sorbiers, alisier, tilleul à petites feuilles, charme : leur FPC en 2055 est faible sur ce site, donc risque de stress important.

 

Exemples de cartes des fréquences pédoclimatiques des essences

Cartes de fréquence pédoclimatique dans un vallon des Vosges du Nord

Au centre de la carte un vallon humide est occupé par une tourbière. Une pente limoneuse en remonte vers des buttes gréseuses situées en limite nord et sud de la carte.

Ces exemples donnent à voir :

  • les effets du sol liés notamment à des différences de déficit en eau et d’engorgement (zones entourées).
  • les effets liés à la topographie, visibles notamment sur le versant de la butte située au sud.

 

Pin sylvestre

fpc actuelle du pin sylvestre

FPC au début du XXIe siècle

fpc future du pin sylvestre

FPC au milieu du XXIe siècle

Chêne sessile

FPC au début du XXIe siècle

Chêne sessile - FPC future

FPC au milieu du XXIe siècle

Chêne pédonculé

Chêne pédonculé - FPC actuelle

FPC au début du XXIe siècle

Chêne pédonculé - FPC future

FPC au milieu du XXIe siècle

 

Hêtre commun

Hêtre commun - FPC actuelle

FPC au début du XXIe siècle

Hêtre commun - FPC future

FPC au milieu du XXIe siècle

Épicéa commun

Épicéa commun - FPC actuelle

FPC au début du XXIe siècle

Épicéa commun - FPC future

FPC au milieu du XXIe siècle

Support de rendu

Les cartes des sont fournies sous forme de fichier au format GeoTIFF ou tout autre format raster courant, ou imprimées sur papier à l’échelle et avec l’habillage demandés par le client.