Enjeux forestiers

Enjeu forestier : choix des essences. Peuplement de cèdre de l'Atlas

Cèdre en Champagne crayeuse. Sylvain Gaudin (C) CNPF

Gérer une forêt c’est prendre des risques, s’adapter aux bonnes et aux mauvaises surprises, engager des dépenses pour des recettes éloignées et aléatoires, tout en restant cohérent.

Alors que nos peuplements mûrs ont connu un contexte assez stable, le changement du monde bouscule de plus en plus la forêt.
Les enjeux forestiers deviennent plus complexes, de nouveaux défis apparaissent.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enjeu_forestier_secheresseEnjeu climatique : protéger les investissements et les revenus forestiers

Le changement climatique affecte tous les stades de croissance des arbres. Il concerne en particulier la sécheresse des sols, dont l’importance en France a plus que doublé depuis 1980, cf. les données de Météo France.
Dans ce nouveau contexte les approches traditionnelles ne suffisent pas pour choisir une essence ou pour programmer les prélèvements de bois.

Plus sur le risque climatique

 

 

 

 

Carte d'avancée de la chalarose en 2017Santé de la forêt : réduire les impacts

Quand une réaction rapide s’impose, le temps manque pour localiser les foyers d’infestation à traiter en priorité.
Quand une attaque dure depuis des années, comment dimensionner la prévention ?

Plus sur le risque sanitaire

 

 

 

 

 

 

Grumes d'aulne en bordure de route forestière

Lot d’aulne. Sylvain Gaudin (C) CNPF

Enjeu économique : valoriser un inventaire forestier dans la gestion

L’inventaire forestier est-il une dépense fatale ou un actif qui produit une plus-value au fil des années, un levier pour optimiser la gestion ?

Plus sur l’optimisation économique

 

 

 

 

 

 

Ejeu forestier : ornières remplies d'eau

Sylvain Gaudin (C) CNPF

Implanter les voies d’accès en plaine et sur plateau

Sur des sols peu portants, quand l’eau imprègne les pistes et les cloisonnements, la période de praticabilité diminue. Les moyens d’extraction des bois se perfectionnent, mais parallèlement les exigences se renforcent. Quand la topographie n’est pas visible, comment choisir les bons tracés pour les voies de vidange ?

Plus sur la voirie