Cartes d’inventaire spatialisé par lidar et placettes

Les cartes d’inventaire lidar comprennent des modèles du terrain et des cartes dendrométriques, complétées par des documents annexes. Les figures qui suivent illustrent les rendus sur une forêt mixte feuillu-résineux en moyenne montagne.

Hauteur de canopée et apex des arbres

Carte de hauteur de canopée MNH

Modèle numérique de hauteur de canopée MNH


 

 

 

Carte des apex sur fond de modèle numérique de hauteur

Apex détectés, sur fond de modèle numérique de hauteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dendrométrie

La résolution choisie pour les cartes dendrométriques peut au choix être très fine (meilleure lisibilité) ou plus grossière (meilleure représentativité statistique). Le pas de 25 m dans les représentations ci-dessous assure une incertitude réduite.

Carte de surface terrière. Inventaire spatialisé lidar

 

Carte de diamètre dominant. Inventaire spatialisé lidar Carte de diamètre quadratique moyen. Inventaire spatialisé lidar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte de hauteur dominante. Inventaire spatialisé lidar

 

Carte de volume de bois sur pied. Inventaire spatialisé lidar

 

Carte de densité de tiges. Inventaire spatialisé lidar

 

Cartes de structure du peuplement

Carte de surface terrière des feuillus. Inventaire spatialisé lidar Carte de surface terrière des gros bois. Inventaire spatialisé lidar

 

 

 

 

 

 

 

 

D’autres cartes de structures (typologie par exemple) peuvent être construites, dans la mesure où les paramètres de base ont été mesurés sur les placettes.

 

Statistiques par parcelle

Inventaire lidar : statistiques pour une parcelle. FORESTYS

Topographie

Modèle numérique de terrain à haute résolution obtenu d'après une couverture lidar. FORESTYS

Modèle numérique de terrain à haute résolution obtenu d’après une couverture lidar. FORESTYS

La topographie s’utilise également sous la forme d’une carte des pentes.

Assurance qualité : densité d’échos lidar

Carte de densité d'échos lidar

La densité de points dépend des paramètres d’acquisition, de la topographie, de la nature du sol et du recouvrement éventuel des lignes de vol.
Une densité de 10 pts/m2 suffit pour décrire correctement la canopée et les peuplements. Sur cet exemple les zones à faible densité de points correspondent à des zones peu arborées.

 

 

 

 

 

Incertitude

La qualité des estimations s’évalue à partir des écarts obtenus avec les mesures sur les placettes de calage.
L’exemple ci-après concerne les estimations dans une forêt mixte avec 44 placettes de calage.
Les incertitudes statistiques à l’échelle d’une parcelle sont nettement plus faibles : environ 6 fois inférieures pour une parcelle de 10 ha par exemple.

Incertitudes statistiques du calage de la dendrométrie pour un inventaire par lidar. FORESTYS

Incertitude locale de la dendrométrie pour un inventaire par lidar

 

Contexte d’utilisation

Le gestionnaire réalise un inventaire à la fois pour connaître le patrimoine et pour optimiser la gestion de sa forêt.
Il investit dans une couverture lidar pour disposer de cartes d’inventaire détaillées à une échelle beaucoup plus fine que celle de la parcelle.
Plus sur l’enjeu d’une gestion optimisée.

 

Prestation de FORESTYS

Le gestionnaire forestier confie à FORESTYS :

  • soit la réalisation d’un inventaire spatialisé comprenant une campagne lidar, des mesures sur placettes et le traitement des données,
  • soit le seul traitement des mesures lidar et sur placettes déjà disponibles par ailleurs.

Dans les deux cas, durant la réalisation des programmes de gestion, les cartes obtenues permettront de calculer des indicateurs dérivés pour guider des prises de décision intra-parcellaires.
Plus sur ce savoir-faire.

Un inventaire spatialisé par lidar et placettes se traduit par :

  • des statistiques par parcelle,
  • des cartes : dendrométrie, typologie des peuplements, topographie,
  • un rapport d’étude : contexte de réalisation, protocoles et déroulement de l’acquisition des données, de leur traitement et de leur archivage, assurance qualité,
  • les données brutes des mesures sur placettes,
  • des données brutes et intermédiaires issues des mesures lidar.

Des documents de communication (diaporama, fiche, …) peuvent s’y ajouter à la demande.

Les cartes dérivées destinées à éclairer des choix de gestion sont établies au fil des besoins, à partir de l’inventaire et éventuellement d’images satellitaires ou aériennes)

 

Bénéfices

Outre la connaissance du patrimoine, un inventaire spatialisé par lidar et placettes permet au gestionnaire de :

  • consacrer son temps en forêt à l’analyse des enjeux plutôt qu’à leur localisation. Il rentabilise son temps passé en forêt.
  • quantifier les enjeux qu’il identifie,
  • délimiter finement les secteurs sylvicoles,
  • localiser les zones humides ou sensibles mal visibles sur le terrain,
  • illustrer les enjeux par des visuels parlants,

 

Support de rendu

Les cartes d’inventaire sont fournies sous forme de fichiers au format GeoTIFF ou tout autre format raster courant, ou imprimées sur papier à l’échelle et avec l’habillage demandés par le client.